formations en ligne gratuites


Etre auto entrepreneur

Qui peut être auto entrepreneur ?

Quasiment tout le monde peut aujourd’hui être auto entrepreneur pour son activité principale ou complémentaire. En mars 2013,  900 000 auto entrepreneurs sont inscrits sous ce régime. Les salariés, les demandeurs d’emploi, les fonctionnaires, les étudiants et les retraités ont la possibilité d’avoir une activité sous le régime auto entrepreneur même s’il existe certaines limites.

Limites à être auto entrepreneur  liées à la personne

L’auto-entrepreneur est juridiquement un entrepreneur individuel. Il agit en nom propre. Une personne étant déjà gérant d’une société ne peut pas être auto entrepreneur à moins d’être sous le régime de la micro entreprise. Un salarié ne peut pas faire concurrence à son employeur par son activité d’auto entrepreneur

Un conjoint collaborateur ne peut pas bénéficier du régime d’auto entrepreneur

Limites à être auto entrepreneur liées à l’activité

Certaines activités ne sont pas accessibles par le régime auto entrepreneur, notamment les activités rattachées au régime  de la Mutuelle Sociale Agricole (MSA), ainsi que les activités relevant de la TVA immobilière.

De plus, les professions d’artiste-auteur, militaire en activité, vendeur à domicile, un salarié en congé parental d'éducation ou en congé maternité ne sont pas autorisées à être auto entrepreneur.

Cas particulier l’agent commercial (peut opter pour le régime micro social et fiscal mais n’est pas dispensé de l’immatriculation sur le registre spécial des agents commerciaux.

Le régime auto entrepreneur ne dispense pas des diplômes et qualifications requises pour l’exercice de professions réglementées telles que la réparation de véhicules, les soins esthétiques, la construction de bâtiments ou la fabrication de produits frais.

 


Quel est le bilan exact de l’entrepreneuriat en France sur l’année 2012 ?

 

L’INSEE  annonce la création de 500.000 nouvelles entreprises sur l'année, autant que sur l'année 2011. Dans les créations de 2012 sont comprises 320.000 auto entreprises. .

Le régime de l'auto-entrepreneur est à l'origine de 2/3 des création d'entreprises en 2012. 

56% des auto-entrepreneurs intérrogés auraient renoncé à leur projet dont 59% de chômeurs (UAE, 2012).

39% des auto-entrepreneurs envisagent d'évoluer vers un statut classique (UAE, 2012) 

Il est cependant certain que si le régime de l’auto-entrepreneur n’avait pas été mis en place et n’avait pas créé l’émulation que nous enregistrons, nous constaterions une baisse de la création d’entreprise. Donc, il est vital d’aider les auto-entrepreneurs à réaliser du chiffre d’affaires et à développer leurs affaires. C’est ce que nous essayons de faire dans la Caravane des Entrepreneurs www.caravanedesentrepreneurs.com , avec la Tv des Entrepreneurswww.tvdesentrepreneurs.com , le site www.autoentrepreneur-pratique.fr 

Jean-Paul Debeuret

L’auto-entrepreneur doit-il penser à une futur évolution de son entreprise vers un autre régime ?

Isabelle Terrier est chargée d’affaires au CER France. L’émission du jour va porter sur le cumul des activités pour un auto-entrepreneur. Un salarié peut-il devenir un auto-entrepreneur tout en restant salarié ? Un étudiant peut-il devenir un auto-entrepreneur ?  Un retraité peut il devenir un auto-entrepreneur ? Tous ces réponses dans la vidéo.

Aujourd’hui, il existe un nouveau statut, le statut de l’auto-entrepreneur. Ce statut est idéal pour commencer une activité ou une nouvelle activité. Il est idéal aussi pour préparer un changement d’activité professionnel. Il permet sans un coût très élevé de mettre en place une activité.


Le statut d’auto-entrepreneur est un statut qui peut être intéressant pour des activités nouvelles…vu la facilité d’accès c’est un outil qui peut être très précieux …



Haut de page