Freelance : réussir son site Internet en déjouant les pièges !

200
Partager :

Pour réussir à se développer dans le milieu du freelancing, il est indispensable d’avoir un site internet. Créer un site n’est pas si compliqué, mais si le site n’est pas efficace, il ne vous servira à rien. Voici donc les pièges à déjouer pour réussir son site web.

Piège n°1 : créer un site classique

Aujourd’hui, on a différents outils et services qui permettent de créer un site. Il y a même dans cette panoplie des outils gratuits. Ceci sous-entend qu’on peut très bien avoir un site à zéro euro. Les sites qu’on obtient de ces services gratuits sont très basiques et souvent, on impose un template qui ne correspond pas toujours à votre activité.

A lire également : Quel est le rôle social et sociétal de l'entreprise ?

Pour la création d’un site, vous devez quand même vous concentrer sur les points suivants :

  • Les objectifs du site : ce site va-t-il vous servir pour augmenter votre visibilité auprès des clients ? va-t-il vous servir à présenter ce que vous faites ? Le créez-vous pour développer votre réseau professionnel ?
  • Ce que font les concurrents : oui, vous devez y jeter un œil, non pas pour copier ce qu’ils font, mais pour vous inspirer. Il faut faire ici une veille concurrentielle pour peaufiner cette idée de site web.

À ce stade, vous pouvez déjà avoir une image du site Internet que vous voulez pour votre activité. Vous pourrez ainsi décider si vous voulez rester sur les outils gratuits ou faire appel à un professionnel. Certes, s’occuper soi-même de la création de son site sera plus économique, mais vous allez être obligé d’y consacrer du temps. Si vous n’avez pas les compétences nécessaires, ceci risque également d’avoir un impact sur l’efficacité de votre site.

A voir aussi : Pourquoi et comment améliorer la satisfaction client ?

Piège n°2 : Courir

On comprend que vous êtes pressé par le temps. Vous devez tout de même savoir que même si certains professionnels peuvent vous faire un site en quelques jours, soyez patient. Le fait de vouloir aller trop vite, voire même griller certaines étapes, peuvent avoir une répercussion sur votre site.

Lorsque vous passez à la conception du site proprement dit, faites attention :

  • À l’architecture du site : vous avez édité ce site pour répondre à vos besoins, mais lors de la conception, il faut également penser au confort utilisateur. Ne fermez pas non plus les yeux sur les éléments juridiques comme les mentions légales ou les conditions générales de vente par exemple,
  • À la navigabilité : Le site doit présenter des informations claires et accessibles. Ne vous compliquez pas la vie avec cinq ou six menus, ne mettez pas non plus de la publicité à chaque ligne ou des gifs animés. Optimisez toujours la navigabilité et mettez-vous à la place de l’internaute,
  • À la possibilité d’évolution du site : aujourd’hui, vous avez un site qui présente uniquement les prototypes de vos produits, mais dans quelques mois, vous allez sûrement les lancer sur le marché. Pensez donc à l’avenir du site, notamment à sa mise en relation avec une plateforme d’e-commerce.

Piège n°3 : Zapper le SEO

Vous pouvez le remarquer : un bon nombre de freelances ont leur propre site. Cependant, si vous tapez leur activité ou leur service sur les moteurs de recherche, il n’y a que quelques-uns qui s’affichent dans les résultats. Ceci s’explique par le fait que certains freelances ne se penchent pas sur leur SEO et c’est là une grande erreur.

Dès la conception du site, vous devez penser à votre stratégie SEO. Si vous faites appel à un professionnel, il vous en discutera. À ce stade de la création, vous devez bien choisir :

  • Les mots-clés : il faut les meilleurs qui sont relatifs à votre secteur et à votre activité,
  • Le nom de domaine pour pouvoir aussi créer vos adresses électroniques professionnels,
  • Les liens entrants pour faire le backlinking.

Ce ne sont là que quelques-uns des éléments qui composent la stratégie SEO, mais à vous de voir avec le professionnel à qui vous avez confié la conception votre stratégie SEO.

Piège n°4 : Lésiner la promotion du site

On comprend que vous êtes bien limité par rapport au budget pour la création de votre site, mais ce n’est pas pour autant que vous devez lésiner sur sa promotion. Sachez que certains leviers de promotion sont gratuits et il serait dommage que vous n’en profitiez pas.

Pour la promotion de votre site, vous pouvez avoir recours :

  • Aux réseaux sociaux : on ne vous dit pas ici de créer une page sur tous les réseaux, mais de créer une page sur un réseau où il y a votre cible et de bien être actif,
  • Au netlinking : vous pouvez par exemple faire du guest-blogging ou encore vous inscrire sur des annuaires en ligne,
  • Au mailing : vous pouvez très bien envoyer des newsletters pour présenter les nouveautés.

Partager :