Comment favoriser l’innovation dans les entreprises ?

264
Partager :

Dans un monde en changement sans cesse, la créativité et l’innovation sont devenues des compétences très prisées. Toutes les entreprises font en sorte d’être prêtes à les développer en interne pour rester dans la compétition. La question est de savoir comment favoriser cette innovation dans l’entreprise ?

L’innovation, une discipline à insuffler au plus de la hiérarchie

Tous professionnels en innovation s’accordent à dire que l’impulsion doit provenir de la direction. C’est au PDG d’avoir une vision sur le développement de son entreprise à bon terme. Il oriente ensuite les idées vers la bonne direction, en les adaptant à la stratégie de l’entreprise.

Lire également : Comment entretenir son matériel de récolte ?

Qui dit innovation dit forcément financement et investissement. Il faut savoir que les dispositifs sont nombreux et accessibles aux PME dans ce sens, notamment le crédit d’impôt recherche, l’aide à l’innovation dans l’environnement ou encore le crédit d’impôt innovation. Ces aides peuvent représenter jusqu’à 30% du taux d’incitation fiscale, ce qui n’est pas négligeable. Pour l’illustration, en 2015, le CIR représentait plus de 6 milliards d’euros, dont 93% des bénéficiaires sont des PME.

La création d’un cadre favorable

C’est au management de définir le cadre de l’innovation, tout en y ajoutant les quelques suggestions venant des salariés. Pour créer un environnement propice à l’innovation, les seuls mots d’ordre sont déléguer et responsabiliser. L’innovation demande une certaine liberté. L’entreprise devra alors laisser à ses salariés assez de temps et d’espace pour l’expérimentation des nouvelles idées. Il ne faut pas négliger que les échanges entre services, les projets transverses ainsi que les organisations matricielles y sont pour beaucoup dans les démarches de cocréation. Ainsi, ce système permet d’alimenter chaque business avec de nouvelles idées, émanant d’un angle nouveau apporté par les collaborateurs d’un autre département.

A lire aussi : La marge sur coût variable

Avancer surement mais lentement vers un objectif fixé

Force est de mentionner que l’innovation de rupture ouvre de nouveaux marchés mais reste rare. En tant que valeur sure, mieux vaut opter pour la focalisation sur les innovations pour améliorer les processus et les produits chez les PME. Cela leur permet ainsi de rester dans la compétition. Quelques changements doivent être opérés dont une meilleure informatisation ou la digitalisation d’un processus jusqu’à manuel.

Placer le client au cœur du projet

L’idée n’est pas nouvelle. Pourtant, c’est bien en se recentrant sur le client que l’innovation sera le plus efficace. En améliorant l’expérience client, l’entreprise arrive à se différencier sur les marchés, anciens ou de niches, tout en fidélisant ses clients existants. Rien qu’en écoutant les idées des clients, des idées nouvelles peuvent ressurgir. Cela peut passer par des enquêtes, des sondages ou en participant à des  discussions sur les réseaux sociaux.

L’entreprise gagne beaucoup à se focaliser sur la sécurisation de son chiffre d’affaires. Parmi les idées qui peuvent contribuer à l’évolution de son business model, on peut citer le passage à une tarification par abonnement ou encore à la vente de services. A noter que ces stratégies ne remettent pas en cause le cœur de l’offre.

S’assurer d’une veille permanente

Il faut savoir les idées peuvent également venir de l’extérieur. Chez certaines entreprises, on met en place des équipes chargées de parcourir le monde en permanence. Elles ont pour mission d’observer les évolutions des comportements et de trouver de nouvelles idées de produits et de services adaptés au marché de l’entreprise.

Pour une PME, cette veille peut se faire en usant de différents moyens : presse sectorielle, visite de salons … L’équipe interne peut également observer se qui se fait dans d’autres secteurs et essayer de trouver un lien pour adapter l’idée à leur activité.

Faire confiance au numérique

Innovation rime souvent avec numérique. Il faut savoir que le numérique peut aussi se présenter comme un outil pour favoriser l’innovation. D’ailleurs, ils sont plusieurs à optimiser et à favoriser la collaboration, à partager sa veille ou tout simplement à échanger des idées.

Sortir de sa zone de prédilection

Il y a un moment où il est nécessaire de se déconnecter pour libérer son esprit et son imagination. De toute évidence, la nature joue un effet positif sur la créativité. Et cela a même été prouvé par des études scientifiques. Il est possible de s’offrir une journée au vert pour une séance de brainstorming par équipe. En plus de permettre de se détendre et de se ressourcer, cela permet de s’affranchir des contraintes du quotidien.

Partager :