La caractérisation d’une entreprise à travers son organisation

13
Partager :

Une entreprise est toute structure mise en place pour mener des activités génératrices de revenus. Sa création implique le respect des normes et principes d’ordre juridique et professionnel qui constituent ses caractéristiques. Si vous envisagez de créer une entreprise et que vous désirez vous informer sur les différents aspects liés à son organisation qui la caractérisent, découvrez tous les détails dans cet article.

La taille et le statut juridique

Plusieurs critères entrent dans la caractérisation de votre entreprise. D’abord, si vous désirez créer une entreprise ou une association pour développer un projet donné, il est capital de définir la taille de votre structure. Déjà, vous devez être identifié sur le plan :

A lire également : Utiliser des carnets autocopiants pour bien organiser le travail en entreprise

  • économique, quand vous êtes à la recherche de pérennité et de profit ;
  • social qui se rapporte plus à la relation entre vous et votre personnel de travail
  • sociétal qui se réfère à vos rapports face à la société et à la manière dont vous participez au développement de celle-ci.

La taille de votre entreprise peut être définie sous plusieurs angles. Le capital et le chiffre d’affaires sont deux facteurs qui permettent de déterminer ce paramètre, mais généralement il est défini à partir de facteurs internes. Il est aussi possible d’identifier cet élément à partir des filiales ou succursales dont dispose ladite entreprise. Vous pouvez caractériser votre structure de micro-entreprise si votre personnel est composé de très peu de gens, à la limite (03) ou quatre (04) personnes. À ce niveau, une telle forme d’entreprise prend la dénomination de start-up et ses activités ont un impact sur une petite échelle. Votre société peut être qualifiée de :

  • très petite entreprise lorsque vous disposez d’au moins 10 salariés ;
  • petite entreprise si vous comptez 10 à 49 salariés ;
  • moyenne entreprise si vous avez à votre charge plus de 50, voire plus de 400 salariés ;
  • grande entreprise si le nombre total de vos salariés dépasse la barre des 500.

En ce qui concerne le statut juridique, il sert à étiqueter votre entreprise. Les différents statuts juridiques qui pourraient être attribués à votre société sont les suivants :

A lire également : Comment se lancer sur le web ?

  • autoentreprise ;
  • entreprise individuelle ;
  • société (SARL, SAS, SNC, SA, SE…).

Ces différents statuts constituent la situation de votre entreprise dans le cadre légal. Le statut est très important pour la reconnaissance de votre entreprise et permet de situer les futurs clients sur le type de mission que celle-ci peut mener.

La nationalité et le secteur d’activité

Votre entreprise doit avoir son identité qui est généralement définie par le siège social. Sur la base de quelques critères essentiels, le siège social se charge de classer votre entreprise dans un lot d’organisations. Votre société peut être classée dans la catégorie des organisations françaises, dans les organisations étrangères ou parmi les organisations internationales. La nationalité permet tout simplement de connaître l’État auquel appartient votre entreprise.

Pour caractériser votre entreprise, il est également important de connaître son secteur d’activité. Votre structure peut être classée dans le secteur primaire si les activités que vous menez sont liées aux secteurs tels que la pêche, l’agriculture et l’élevage.

Pour ce qui est du secteur secondaire, vos différentes missions doivent être axées dans les travaux comme l’industrie, le bâtiment (BTP) et les travaux publics. Votre organisation est classée dans le secteur tertiaire lorsque vous travaillez dans le domaine du transport, du commerce, de la banque, de l’assurance, du tourisme, etc.

Quant au secteur quaternaire, il est souvent négligé et peu situé pour la plupart, mais concerne les domaines tels que :

  • la recherche scientifique et l’innovation ;
  • les nouvelles technologies et
  • tous les services en rapport avec l’informatique, l’information et la communication.

Le champ d’action et les ressources

Le champ d’action est une caractéristique qui est définie à partir du domaine d’intervention de votre entreprise. Ce dernier peut être local, national, européen ou international. Le champ d’action vérifie également si vous menez des activités marchandes ou non marchandes. Il se focalise sur le type de besoin que votre entreprise satisfait, sur la cible sociale que vos activités comblent de satisfaction et même la précision du produit que vous mettez sur le marché.

Les ressources de votre entreprise sont très influentes pour la caractérisation de votre entreprise. Elles sont divisées en quatre catégories : humaines, financières, matérielles et immatérielles. Les ressources humaines regroupent l’ensemble des collaborateurs ou des personnes qui s’investissent pour que l’entreprise fonctionne très bien. Les ressources financières constituent la capacité financière de l’entreprise. Il s’agit de vos emprunts auprès des banques, de votre chiffre d’affaires et des investissements des partenaires.

Les ressources matérielles de votre entreprise se réfèrent à votre local, à tous les mobiliers, aux véhicules, aux machines et aux usines dont vous disposez pour faire tourner votre entreprise dans les bonnes conditions. Les ressources immatérielles se résument à votre savoir-faire en quelque sorte ou encore à vos compétences ainsi qu’à l’image de marque de l’entreprise, à votre notoriété et à vos brevets.

Une entreprise doit plus prioriser les ressources humaines et avoir une bonne organisation.

Partager :