Les avantages du calorifugeage pour les copropriétés

544
Partager :

Pour réduire la facture énergétique dans un bâtiment, notamment d’une copropriété, on peut évoquer plusieurs types d’isolation. On peut parler de l’isolation de la toiture, des murs et/ou des planchers bas, mais on oublie souvent l’isolation de la tuyauterie qu’on appelle aussi le calorifugeage. Comme toutes les opérations d’isolation, le calorifugeage permet une réduction de la facture d’énergie, mais quels sont ses réels avantages ?

Le calorifugeage, kesako ?

Lorsque l’eau chaude part de la chaudière, elle perd quelques degrés jusqu’à son arrivée au robinet. Vous ne vous en rendez pas compte, mais le passage de l’eau dans les tuyaux explique cette baisse de température. Si la tuyauterie de votre copropriété n’est pas correctement isolée ou n’est pas isolée, les occupants, depuis leur logement, vont augmenter la température de l’eau pour qu’elle arrive au robinet de la salle de bain ou de la cuisine à la température voulue. Mine de rien, ces quelques degrés en plus à la commande correspondent à une belle poignée d’énergie qui va se faire ressentir sur la facture à la fin du mois.

A voir aussi : Comment bien choisir sa banque ?

C’est bien là qu’on peut vous parler du calorifugeage. C’est une opération qui consiste en l’isolation de la tuyauterie d’eau chaude sanitaire et de chauffage. Pour ce faire, on met une gaine calorifuge autour des tuyaux pour garder le maximum de chaleur et pour éviter la perte de température de l’eau. La gaine se présente sous forme de manchon en mousse en polyéthylène, mais elle peut aussi être une bande ou une coquille en fibres minérales. En plus de la gaine, on peut aussi mettre par-dessus un tube lavable en PVC. Avec le calorifugeage, les professionnels peuvent recommander l’isolation des points singuliers, notamment les vannes, les réducteurs et les robinets.

Le calorifugeage : est-ce obligatoire en copropriété ?

Jusqu’à ce jour, aucun texte n’a rendu obligatoire l’opération d’isolation des tuyaux de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Cependant, dans les mois ou années à venir, le gouvernement peut le rendre obligatoire pour les bâtiments résidentiels collectifs et tertiaires, car c’est dans la continuité du plan de sobriété énergétique. Même si le calorifugeage n’est pas obligatoire, il est dans votre intérêt de le faire, car il participe au confort thermique du bâtiment.

A lire aussi : Maximiser son succès en tant qu'auto-entrepreneur : conseils pratiques et ressources incontournables

Les avantages du calorifugeage

On associe toujours ces travaux d’isolation à des économies d’énergies. Pour convaincre les copropriétaires du calorifugeage, vous devez être précis. Dans les immeubles en copropriété, les tuyaux et les canalisations sont souvent aménagés dans les sous-sols, notamment dans un espace qui ne comprend pas de chauffage. Ceci fait que ces tuyaux et canalisations ont tendance à se refroidir facilement et l’eau qui y circule dedans aussi baisse en température. Vous devez comprendre que les pertes thermiques dans ces conduits mal isolés sont estimées jusqu’à 20%, ce qui est un gaspillage d’énergie. Le calorifugeage va alors résoudre ce problème et on peut espérer des économies aux alentours de 15%.

Pour le calorifugeage, on peut également évoquer l’avantage du confort acoustique. Ces nuisances sonores provenant de la canalisation ne sont pas agréables. La gaine calorifuge et les colliers anti-vibration vont réduire ces bruits et les occupants du bâtiment pourront profiter d’un confort acoustique.

Le calorifugeage apporte aussi une certaine protection aux tuyaux. Ces derniers, s’ils ne sont pas calorifugés, sont exposés au gel et au givre. Ainsi, en hiver, ces éléments peuvent causer des fuites et des éclatements et au pire des cas, c’est toute l’installation qui ne sera pas fonctionnelle et ceci va engendrer d’importantes dépenses. Rappelons d’ailleurs qu’en cas de sinistre touchant les canalisations des équipements communs, et même si ces derniers traversent les parties privatives, les frais de réparation sont partagés entre les copropriétaires. Pour protéger vos canalisations, pensez à cette opération d’isolation.

On ne le voit pas toujours ainsi, mais le calorifugeage optimise la salubrité des parties communes et valorise la copropriété. La gaine calorifuge va limiter voire supprimer le risque de prolifération des micro-organismes dans le sous-sol. En réalisant cette opération d’isolation de la tuyauterie, vous allez améliorer les performances énergétiques de votre bâtiment. Il pourra alors afficher une meilleure classe énergétique. Envisagez réaliser ces travaux de calorifugeage ? Rendez-vous sur https://www.lowcalbat.fr/nos-clients/isolation-bailleurs-et-syndics-de-copropriete/ pour en savoir plus et pour exposer aux professionnels vos attentes.

Partager :