Concurrent direct et indirect exemple/explications

1488
Partager :
Concurrent direct et indirect exemple explications

La concurrence est une notion importante dans le secteur global de l’économie. Elle intervient lorsque des entreprises ou organisations présentent des services ou produits pour satisfaire les mêmes besoins des consommateurs sur un marché donné.

Cette rivalité entre les acteurs devient de plus en plus vive dans tous les domaines. Qu’il s’agisse du secteur des assurances ou du médical, la concurrence connaît une montée impressionnante. Elle peut être directe ou indirecte. Dans ce guide, découvrez la différence entre les deux types de concurrences avec des explications et exemples.

A lire aussi : Pourquoi ne pas organiser votre événement professionnel à Saint-Malo ?

Concurrence directe : explication et exemple

La notion de concurrence directe prend en compte trois facteurs. Le service ou produit proposé par les entreprises ou organisations, le secteur dans lequel ces dernières exercent et les besoins auxquels elles répondent.

Lorsque ces facteurs sont les mêmes ou similaires au sein des entreprises, il s’agit alors de la concurrence directe. Par définition, la concurrence directe est une rivalité entre les entreprises qui proposent les mêmes services ou produits dans un secteur donné.

A découvrir également : L'emballage éco-responsable : un levier pour différencier votre marque sur le marché

Ces produits ou services peuvent être similaires ou comparables. Du moment où les acteurs interviennent sur le même marché en produisant les mêmes services, on parle de concurrence directe.

Ces services ou produits visent notamment à combler les mêmes besoins des clients ou consommateurs. La concurrence directe est souvent facile à identifier, car les entreprises interviennent dans le même secteur et donc visent la même cible.

Le niveau de satisfaction des offres de service ou produits proposés par les acteurs du secteur est similaire ou comparable. Quand on s’intéresse au secteur de la télécommunication par exemple, les concurrents directs de la société Orange sont Free, Bouygues Telecom et SFR. De même, quand on prend Intersport qui est un prêt-à-porter, ses concurrents directs sont Go Sport et Decathlon.

direct et indirect exemple explications

Dans le secteur de la restauration également, la concurrence est rude comme dans tous les domaines d’ailleurs. Le célèbre fast-food McDonald est le concurrent direct de l’incontournable Burger King. Ces deux fast-foods remplissent les conditions de définition de la concurrence directe. Ils exercent dans le même secteur d’activité, répondent aux mêmes besoins et proposent des produits et services similaires.

Concurrence indirecte : explication et exemple

La concurrence indirecte quant à elle, est un peu plus difficile à identifier, car les entreprises concernées ne produisent pas les mêmes services ou produits. Ici, il est plutôt question des produits ou services différents.

Les facteurs de produits, besoins et secteurs dans lesquels les entreprises exercent sont tout aussi concernés. La différence entre la concurrence directe et indirecte est cette dernière est constituée des acteurs qui ne proposent par les mêmes services.

De ce fait, la concurrence indirecte est sous-estimée. Cependant, elle a tout aussi les mêmes effets que la concurrence directe. Elle vise à répondre aux mêmes besoins des clients en proposant des services différents des autres entreprises. La concurrence indirecte peut être définie comme une rivalité entre les acteurs qui proposent des offres de services ou produits différents, mais dont la finalité est de satisfaire les mêmes besoins des consommateurs.

Qu’il s’agisse donc des produits ou services différents de ceux que votre entreprise propose, le client aura toujours la même ou identique satisfaction. Les banques ont par exemple pour concurrents indirects, les établissements privés proposant des services de financement. Les assurances peuvent également être considérées comme des concurrents indirects des banques du moment où elles proposent des services de financement.

La poste est par ailleurs une concurrente indirecte du géant orange, car elle fournit aussi des forfaits téléphoniques. Les concurrents indirects de Go Sport sont les Rayons prêt-à-porter d’Auchan. Dans la restauration également, le fast-food Mc Donald et Burger King ont pour concurrents indirects les cafétérias et autres services de restauration non-identiques.

Toutes ces entreprises proposent des services ou produits différents des uns des autres, mais la finalité reste la même. Elles répondent toutes aux mêmes besoins des clients ou consommateurs.

Différences entre la concurrence directe et indirecte

Maintenant que nous avons établi la différence entre la concurrence directe et indirecte, pensez à bien promouvoir vos offres avec des outils marketing efficaces : publicités télévisées ou radio, campagne d’affichage, etc.

Dans le cas où votre entreprise fait face à une grande quantité de concurrents directs, il est primordial d’étudier chacun d’eux individuellement afin de comprendre leurs stratégies commerciales respectives et ainsi pouvoir apporter des réponses adaptées aux attentes du client.

En revanche, dans le cadre d’une situation où il y a peu de concurrents indirects, il est capital de se concentrer sur la qualité des produits et services proposés afin de se démarquer de la concurrence.

Comment identifier et gérer la concurrence dans son marché

Maintenant que nous avons vu ce qu’était la concurrence directe et indirecte, vous devez savoir comment identifier et gérer cette concurrence dans votre marché. Vous devez faire une analyse concurrentielle. Cette analyse consiste à identifier les forces et faiblesses en matière de stratégie marketing des principaux concurrents directs ou indirects sur le marché.

• Identifier les acteurs du marché : il s’agit d’avoir une vue d’ensemble des entreprises qui proposent des produits similaires aux vôtres.
• Étudier leur positionnement marketing : quelles sont leurs valeurs ajoutées ? Comment se différencient-ils ?
• Évaluer leur force commerciale : analyser le type de communication qu’ils ont mis en place (publicité, promotion…) ainsi que leur présence sur les différents canaux de distribution.
• Observer leur capacité à innover : c’est un critère très important car c’est ce qui permettra aux entreprises du marché d’évoluer.

Une fois l’analyse effectuée, vous pouvez alors élaborer votre propre stratégie pour contrer ces différents types de concurrences.

Effectivement, face à la concurrence directe, il peut être intéressant de mettre en avant vos points forts tout en travaillant vos axes d’amélioration afin d’être plus attractif auprès des clients potentiels. Il est aussi possible d’utiliser les réseaux sociaux pour communiquer efficacement avec votre cible.

En revanche, si vous êtes confronté à une forte concurrence indirecte, adaptez votre offre au public visé afin qu’elle soit plus attractive que celle de vos concurrents. Vous devez observer les tendances et anticiper les évolutions futures du marché pour vous positionner au mieux.

La meilleure façon de gérer la concurrence reste l’innovation. En créant des produits ou services innovants, vous pouvez alors conquérir un nouveau public tout en fidélisant votre clientèle actuelle.

Vous devez bien identifier votre marché et ses différents types de concurrence afin de mettre en place une stratégie efficace pour pérenniser votre réussite commerciale sur le long terme.

Partager :