Livreur Uber Eats : les étapes pour faire ce job

21
Partager :
Livreur Uber Eats les étapes pour faire ce job

Boostées par la crise sanitaire, les habitudes des consommateurs français ont énormément changé. Uber Eats est le numéro un des plateformes en ligne de livraison de repas à domicile. Elle emploie de nombreux livreurs indépendants qui s’assurent de la transmission de la nourriture, du restaurateur au client.

Désireux de devenir un livreur chez Uber Eats ? De nombreuses possibilités de recrutement s’offrent à vous pour faire ce job, mais toutes respectent certaines étapes à suivre minutieusement. Suivez ce guide pour comprendre comment devenir un coursier d’Uber Eats.

A lire en complément : Quels sont les points forts du CMS Magento ?

S’assurer de respecter les conditions requises pour devenir livreur Uber Eats

Bien qu’il soit possible à toute personne capable de devenir un coursier Uber Eats, il y a des conditions qui sont requises. Pour faire livreur uber eats, il faut être majeur ou être un mineur émancipé qui n’est pas sous tutelle ou curatelle.

Pour faire ce job en France, il faut avoir une carte d’identité française ou valable dans l’Union Européenne. Il faut aussi détenir un casier judiciaire vierge datant de moins de trois mois. Vous pouvez obtenir le casier judiciaire en ligne sur la plateforme numérique du ministère de la justice.

A lire en complément : Crédit Agricole Val de France : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

En plus de ces conditions administratives et juridiques, vous devez posséder un moyen de transport assuré et disposer d’un smartphone pour pouvoir gérer les commandes et les courses.

Créer une entreprise de livraison

Les livreurs Uber Eats exercent en indépendant. Cela nécessite de posséder une entreprise spécialisée dans le secteur de la livraison. La création d’entreprise est l’une des conditions requises pour devenir un livreur de cette plateforme leader de la commande de repas à domicile.

En opérant en indépendant, vous n’êtes pas salarié chez la société Uber Eats. Cela signifie que vous devez être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) afin de travailler sous ce statut. Pour avoir cette inscription, il vous faut au préalable créer une entreprise.

Pour vous simplifier les procédures de création d’entreprise, vous pouvez l’effectuer en ligne. Elles sont rapides et coûtent relativement moins chères. Vous avez plusieurs possibilités de statut juridique pour votre entreprise de livraison. Vous avez le choix entre une micro entreprise, une entreprise individuelle ou encore une société pour devenir un livreur Uber Eats.

Créer une micro-entreprise

Mettre en place une micro-entreprise, il faut effectuer quelques démarches résumées en trois principales étapes. Pour créer sa micro entreprise, il faut commencer par une constitution de dossier de déclaration. C’est l’étape où il faut remplir un formulaire de déclaration de début d’activité ou formulaire CERFA PO en ligne. Ce formulaire existe en trois exemplaires distincts en fonction de l’activité que vous souhaitez exercer.

L’étape suivante est celle du transfert de votre dossier à l’organisme compétent. Le CFE (Centre des formalités des entreprises) est également différent selon le type d’activité menée. À ce procédé, succède l’étape de l’obtention des documents officiels de création de votre micro-entreprise. Il s’agit du numéro SIRET, du code APE, des régimes fiscal et social, de l’extrait Kbis.

C’est le statut juridique le plus prisé pour ce type d’activité commerciale. C’est un choix avantageux sur de nombreux aspects. Accessible à un grand, elle permet une simplicité des formalités de création, de gestion et des obligations comptables. Elle donne aussi accès à des régimes fiscaux et sociaux très avantageux.

Même si c’est la forme juridique la plus recommandée et la plus simple pour créer une entreprise de livraison, elle présente toutefois quelques contraintes. Vous ne pouvez ni dépasser un certain seuil de chiffres d’affaires, ni vous associer avec un tiers par exemple.

Créer une entreprise individuelle

C’est une alternative intéressante à la micro-entreprise si vous souhaitez outrepasser le seuil du chiffre d’affaires recommandé pour un auto-entrepreneur. La procédure de création d’une telle structure est la même que celle d’une micro-entreprise.

Certes, vous êtes toujours un travailleur indépendant mais les obligations comptable, fiscale et sociale de votre entreprise sont bien plus lourdes. En effet, vous devez procéder à des dépôts de cotisations sociales estimées sur une base de somme fixe. Vous devez dorénavant payer un impôt sur le revenu et tenir une comptabilité complète.

Créer une société

Outre les deux formes juridiques citées ci-dessus, la société est également un bon choix pour devenir un travailleur indépendant chez Uber Eats. Soit vous créez une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU), soit vous optez pour l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL).

C’est un statut juridique qui vous permettra de développer et d’agrandir vos activités comme vous le souhaitez. Il vous offre également l’occasion de vous associer à plusieurs autres partenaires afin d’optimiser la rentabilité de la société.

Uber Eats les étapes pour faire ce job

Cependant, sa création nécessite bien plus de démarches. Il faut d’abord rédiger des statuts ou règlements qui décident de l’organisation et du fonctionnement de l’entreprise. Après cela, il faut procéder au dépôt du capital social après approbation à la banque qui vous donnera une attestation de dépôt de capital social.

C’est à l’aide de ce document et de quelques autres pièces que vous irez demander l’immatriculation de votre société  au centre des formalités des entreprises de votre département. Avant cette demande d’immatriculation, vous devez effectuer publication dans un JAL (Journal d’annonces légales) afin de donner une notoriété publique à la société.

S’inscrire sur le site d’Uber Eats

Après avoir créé votre entreprise de livraison pour travailler en indépendant, il est temps de travailler pour Uber Eats. Cela nécessite une inscription sur le site du géant de la commande de repas en ligne.

Pour s’inscrire sur le site d’Uber Eats, il faut au préalable se munir d’un support numérique et d’une bonne connexion internet pour se rendre sur le site web Uber Eats. Sur la plateforme, il faut remplir un formulaire d’inscription en fournissant certaines informations et documents tels que :

  • Vos données personnelles (nom, prénoms, adresse mail, numéro de téléphone, résidence, etc) ;
  • Votre pièce d’identité ;
  • Votre photo d’identité ;
  • L’extrait Kbis pour prouver l’existence de votre entreprise.

Une fois cette étape de validation numérique d’inscription accomplie, va suivre le contact avec des formateurs de Uber Eats. Ces derniers vous invitent dans leurs locaux pour vous donner une petite formation sur vos missions de livraison et le matériel de travail nécessaire.

S’équiper avec le matériel adéquat

Une livraison est un emploi très pratique mais très risqué surtout dans le domaine de la restauration. En n’ayant pas le bon équipement, vous risquez gros au cours de vos missions. Les essentiels à avoir pour effectuer convenablement une livraison Uber Eats sont :

  • Un smartphone pour gérer la demande et les courses ;
  • Un sac de livraison isotherme (pouvant conserver le plus longtemps possible la température de son contenu) ;
  • Un moyen de transport.

Vous comprenez donc que la société Uber Eats ne prend pas en charge la fourniture de ces matériels.

Opter pour un mode de transport pour la livraison

Pour occuper le poste de livreur indépendant chez Uber Eats, il est important d’avoir un moyen de locomotion. Bien que les vélos soient les moyens de transport les plus utilisés chez Uber Eats, vous avez la possibilité de vous tourner vers des versions électriques ou pour des véhicules motorisés.

Pour utiliser un scooter, une motocyclette, une moto ou encore une voiture, il faut répondre à certaines conditions. La règle la plus basique est la possession d’un permis de conduire et des documents du véhicule (carte grise et carte verte).

Vous devez livrer un document attestant de votre capacité de transport de marchandises. Pour l’obtenir, vous devez être inscrit au Registre National des Transporteurs après avoir suivi une formation professionnelle de perfectionnement en transport routier léger.

Par ailleurs, il est important de vérifier si le type de véhicule que vous allez conduire est autorisé et réglementé dans la région ou la ville où vous souhaitez exercer votre travail de livreur. Aussi, votre entreprise doit pouvoir assurer un capital d’une valeur de 900€ par véhicule outre que le vélo, pour les cas d’indemnisation.

Prendre en charge les autres obligations d’un livreur Uber Eats

Au-delà de la mission de livraison en elle-même, le livreur Uber Eats a d’autres obligations auxquelles il doit se soumettre. Il s’agit notamment de la souscription à une assurance, du respect des règles d’hygiène, du  respect des règles de sécurité routière.

Les livreurs indépendants qui veulent avoir recours à des moyens de transport motorisés ont l’obligation de souscrire à une assurance minimum de responsabilité civile. Ainsi, ils seront couverts par leur assurance en cas de dommage à un tiers.

Vu que c’est une livraison de nourriture à consommer, les règles d’hygiène de conservation depuis le restaurant jusqu’au client doivent être respectées. Vous devez veiller à la non contamination des plats que vous transportez.

Le portage du repas doit suivre la chaîne de froid si nécessaire. Aussi, la conservation de la température des animaux doit être effective afin de donner une bonne expérience au client qui doit vous donner des étoiles de compétences.

Conduire nécessite la connaissance des règles de sécurité routière et donc du code de la route. Vous devez garder votre casque et vous assurer de ne mettre personne en danger. Respectez les limitations de vitesse et les panneaux de signalisation.

En suivant ces consignes, vous serez bientôt un livreur Uber Eats.

Partager :