Comment présenter une idée de projet exemple ?

2
Partager :

Le retour des vacances rime souvent avec de nouveaux projets à présenter. Voyez-vous des opportunités d’innovation et des pistes d’amélioration qui pourraient profiter à votre entreprise ? Pour que vos idées se concrétisent, vous devrez sûrement convaincre vos collègues, la direction et/ou le conseil d’administration. Les ressources matérielles, financières et humaines étant limitées dans toutes les entreprises, comment allez-vous réussir à convaincre les parties prenantes de la qualité de votre idée ? Voici comment bien vendre votre projet de fabrication en 3 étapes simples.

LISEZ AUSSI : UTILISEZ LES BONS KPI POUR ÉVALUER LES PERFORMANCES RÉELLES DE VOTRE ENTREPRISE

A voir aussi : Quelles sont les valeurs fondamentales de la vie ?

LISEZ ÉGALEMENT : BUSINESS INTELLIGENCE : VISUALISEZ ET ORGANISEZ VOS DONNÉES

Étape 1 : Comprendre le contexte, vos parties prenantes et les leviers de décision

Tout d’abord, il est essentiel que votre projet soit directement lié au stratégies, objectifs et contexte actuel de l’entreprise. En effet, un projet ne verra jamais le jour s’il ne correspond pas à la mission, à la vision ou aux valeurs de l’entreprise. Et si votre proposition est parfaitement conforme au plan directeur ou au plan stratégique, vous gagnez des points !

A lire également : Quelle est la différence entre le numéro Siren et Siret ?

Ensuite, c’est le moment de placer votre jeu ! Nous voulons nous assurer que le projet est approuvé par d’autres collègues influents. Ils seront à la fois une source d’information pendant la préparation et une source de soutien lors de la présentation finale. À cet égard, il est essentiel de comprendre qui sont les véritables décideurs et quels sont leurs leviers décisionnels. Par exemple, les préoccupations et les objectifs du responsable des ressources humaines varient selon le responsable de l’ingénierie, n’est-ce pas ? Pour vendre correctement votre idée, il est donc conseillé d’adapter votre discours en fonction de votre public. Par exemple, vous allez nécessairement parler de chiffres avec une analyse, mais présente le niveau de distinction obtenu par rapport à la compétition avec une distinction émotionnelle.

Enfin, cette première étape sert à informer les décideurs à l’avance afin de ne pas les prendre au dépourvu. Ils se sentiront à jour et pourront critiquer votre idée. Vous faites d’une pierre deux coups en mobilisant le pouvoir de décision et en obtenant des commentaires d’experts.

Étape 2 : Soyez stratégique dans la façon de présenter votre projet

Le moment est venu de vous faire entendre et de présenter votre projet. Pour augmenter vos chances de succès, Merkur vous propose de construire votre argumentaire en suivant ces 4 conseils :

  1. Comprendre la problématique

Vous devez être capable d’illustrer l’objectif de votre projet. N’oubliez pas qu’une solution qui ne résout pas un problème ou qui n’est pas conforme à la stratégie de l’entreprise est inutile. Il s’agit donc de démontrer la nature du problème, ses causes et ses solutions possibles. Plus cela est clair et bien défini étape, plus vos auditeurs seront mobilisés.

  1. L’importance du problème

Ici, l’art réside dans votre capacité à quantifier en termes de temps, d’impacts financiers et de coûts d’opportunité l’importance du problème. Ces arguments quantitatifs, s’ils sont présentés au bon moment et aux bonnes personnes, auront pour effet de crédibiliser le problème. Évitez le piège de vouloir parler technique. Il est temps de parler affaires !

  1. La stratégie pour résoudre le problème

Il s’agit d’un point important. Sa subtilité réside dans votre savoir-faire pour ne pas entrer dans les détails de la méthodologie, mais pour apporter des solutions de haut niveau. Cela vous donnera des détails sur ce sur quoi vous allez travailler et sur quoi vous voulez agir.

  1. L’approche et la solution

C’est maintenant le moment de présenter la solution choisie et de parler de technique. Tous la méthodologie, l’approche, le budget et les détails seront révélés.

Normalement, si le fil conducteur entre ces 4 points est clair et logique, la présentation de votre projet se déroulera très bien. Pour vos projets importants, n’hésitez pas à faire appel à Merkur, pour évaluer le retour sur investissement et surtout, améliorer votre projet.

Étape 3 : Suivi

À ce stade, vous devez continuer la représentation de votre projet en mode écoute, ouverture et transparence. Vous devez vous assurer que le projet reste actif en planifiant les prochaines étapes et en apportant les modifications demandées par les responsables ayant le pouvoir de décision.

N’oubliez pas qu’avant de vous lancer dans un projet d’envergure, vous devez connaître son environnement, le contexte commercial de votre entreprise qui vous emploie, les décideurs et la structure décisionnelle interne. De cette façon, vous pourrez adapter votre discours et augmenter les chances que votre projet se termine bien en premier !

Normalement, si le fil conducteur entre ces 4 points est clair et logique, la présentation de votre projet se déroulera très bien. Pour vos projets importants, n’hésitez pas à faire appel à Merkur, pour évaluer le retour sur investissement et surtout, améliorer votre projet.

Étape 3 : Suivi

À ce stade, vous devez continuer la représentation de votre projet en mode écoute, ouverture et transparence. Vous devez vous assurer que le projet reste actif en planifiant les prochaines étapes et en apportant les modifications demandées par les responsables ayant le pouvoir de décision.

N’oubliez pas qu’avant de vous lancer dans un projet d’envergure, la méthodologie, l’approche, le budget et les détails seront révélés. vous devez connaître son environnement, le contexte commercial de votre entreprise qui vous emploie, les décideurs et la structure décisionnelle interne. De cette façon, vous pourrez adapter votre discours et augmenter les chances que votre projet se termine bien en premier !

Partager :