Comment générer des leads sur Facebook ?

2
Partager :

Partager 142TweetEnregistrer Partager Z37Buffer6185 partagesJe parle beaucoup de Facebook sur ce blog. Et il y a une bonne raison à cela.

A lire en complément : Quel est le salaire moyen d'un comptable ?

C’est là que se trouvent vos clients.

Tout le monde utilise Facebook, je pense même que c’est plus addictif que le café !

A découvrir également : Pourquoi le balayage à sec est interdit en cuisine ?

Pew Research a montré dans une étude que 76% des utilisateurs de Facebook se rendent sur le site tous les jours.

Facebook est plus qu’un simple réseau social.

Il fait partie intégrante de nos vies, de sorte qu’un utilisateur moyen y passe 50 minutes par jour.

Aujourd’hui, Facebook vous permet de faire des choses vraiment incroyables.

Par exemple, vous pouvez commander des pizzas chez Domino’s Pizza via un chatbot sur Messenger.

Oui, vous avez bien lu ! Vous commandez votre pizza à un robot, il n’y a plus d’humain derrière elle !

C’est un très bon exemple de marketing sur Facebook.

Selon Facebook, le marketing sur Facebook consiste à se faire connaître, à générer de la demande et à stimuler les ventes de votre entreprise.

Comment ?

Eh bien, Facebook vous donne le choix, le marketing sur Facebook se fait via :

  • Publicité sur Facebook.
  • La page Facebook.
  • Messenger, messagerie instantanée.
  • Instagram.
  • Audience Network (toutes les applications et sites Web mobiles sur lesquels Facebook peut afficher des publicités).

Dans cet article, nous verrons comment utiliser votre page Facebook pour générer des prospects, c’est-à-dire faire en sorte que les personnes qui visitent votre page deviennent des prospects.

Qu’est-ce qu’un prospect ?

Un prospect est une personne qui a manifesté un intérêt pour votre activité en partageant ses coordonnées avec vous.

En règle générale, nous recueillons des prospects en demandant le prénom et le nom de famille de la personne, ainsi que son adresse e-mail ou son numéro de téléphone.

Moins vous demandez d’informations, plus il est facile de générer des prospects.

La qualité de vos prospects peut également être moindre puisque vous leur demandez moins d’informations.

Pour obtenir pour votre entreprise, vous avez besoin d’un aimant de plomb (aimant de plomb). Il s’agit d’une offre gratuite que vous donnez en échange des coordonnées de vos prospects.

Le terme est un peu barbare, je sais !

Votre aimant en plomb peut prendre de nombreuses formes. Tout dépend de votre entreprise, du produit ou du service que vous proposez.

Dans tous les cas, la personne doit avoir intérêt à vous échanger sa précieuse adresse e-mail contre votre offre gratuite .

Il est donc nécessaire de proposer une offre adaptée aux défis et aux besoins de votre client idéal.

Voici quelques exemples d’aimants en plomb :

  • Le plus courant : un livre électronique, un guide ou une liste de contrôle dont vous faites la promotion via une landing page. Très fréquent en B2B.

  • Un essai gratuit ou une démo gratuite. Commun pour les entreprises SaaS ou les applications en ligne.

  • Une brochure, comme le fait Education First (EF).

  • Un code promotionnel. Idéal si vous possédez un site de commerce électronique. C’est ce que fait Zalando.

Quel est le point commun de ces stratégies ?

Il vous est demandé de fournir votre prénom et votre adresse e-mail/téléphone pour vous recontacter.

C’est ainsi que vous vendez sur Internet.

Permettez-moi de vous donner un exemple de la vie quotidienne.

Si je rencontre une fille le soir et que je la propose en mariage après avoir parlé avec elle pendant une heure, pensez-vous qu’elle me dira oui ?

Il y a beaucoup de chances qu’elle dise non (sinon il y a un vrai problème !).

Par contre, si je lui demande son numéro de téléphone pour qu’on puisse se revoir, alors mes chances de la revoir sont beaucoup plus grandes !

Sur le web, c’est pareil.

Vous ne pouvez pas demander à un étranger de retirer sa carte de crédit dès qu’il visite votre site Web pour la première fois.

Il faut aller pas à pas et commencer par un très petit engagement  : celui de donner votre adresse e-mail ou votre numéro de téléphone en échange de quelque chose.

Ensuite, le marketing par e-mail s’occupera du reste.

Le plus souvent, vous recevrez une série de courriels automatiques afin d’établir les premiers contacts avec le prospect, puis de lui proposer votre produit ou service.

Sinon, vous serez appelé par un conseiller commercial.

C’est exactement ce qui s’est passé il y a 4 ans lorsque je suis allé sur le site Education First pour découvrir leurs séjours linguistiques aux États-Unis.

Je n’étais pas du tout sûr de partir à ce moment-là.

Je voulais juste en savoir plus sur leurs séjours.

J’ai vu sur leur site Web qu’il y avait une brochure gratuite contenant toutes les informations sur mon futur voyage.

Tout ce qu’on m’a demandé pour l’obtenir : mon numéro de téléphone, mon adresse e-mail, mon prénom et mon nom de famille.

À l’époque, je ne connaissais rien au marketing Web et je me demandais pourquoi l’entreprise avait besoin de tout cela. des informations sur moi, quelle naïveté !

Pour faire court, j’ai été appelé par un commercial EF qui m’a tout expliqué et m’a proposé de venir à une journée découverte pour en savoir plus sur les séjours linguistiques.

J’ai fini par réserver mon voyage pendant ce jour-là.

Si EF m’avait demandé mon numéro de téléphone sans rien m’offrir en échange ou m’avait demandé de réserver un séjour à 5000€ sur leur site, cela n’aurait jamais fonctionné.

C’est pourquoi vous devez toujours proposer quelque chose en échange des coordonnées de vos prospects.

C’est également ce que fait Spotify, plutôt que de vous demander de vous abonner directement à un abonnement, Spotify vous permet d’écouter de la musique en streaming gratuitement sur son application.

Vous seul devez supporter les publicités.

C’est ce que souhaite Spotify, et cela se remarque sur la page d’accueil de son site Web. Voyez comment le bouton « Télécharger Spotify Free » est plus important que l’abonnement Premium.

La plupart des utilisateurs de Spotify souscrivent à un abonnement après avoir essayé la version gratuite.

Comment générer des prospects avec une page Facebook ?

Facebook est une véritable machine à plomb.

Sérieusement.

Il y a tellement de façons de promouvoir vos offres que je ne pourrai pas toutes les citer dans cet article.

Je vais en citer 7, mais c’est déjà beaucoup !

PS : Chaque image est cliquable pour que vous puissiez voir la publication sur Facebook ou la page en question.

1) Vos publications

Le plus classique.

Ici, vous avez deux choix :

  • Publiez une image et insérez le lien vers votre page de destination dans la description.

Par exemple, Cedric Annecette publie régulièrement des images, des citations ou des vidéos sur l’indépendance financière.

Il n’oublie jamais de mettre le lien de son aimant principal dans ses publications.

Si vous utilisez cette option stratégie, évitez de mettre le lien de votre aimant principal sur TOUTES vos publications.

Vos fans ne sont pas stupides.

Ils finiront par dire que vous publiez uniquement pour promouvoir et que vous risquez d’ignorer vos publications ou même de ne plus vous suivre.

En fait, selon Sprout Social, il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous arrêtons de suivre une marque sur les réseaux sociaux.

Les principales causes sont les suivantes :

  • Trop de messages promotionnels
  • La publication n’est pas utile/adaptée
  • La marque tweete trop
  • Utiliser un jargon qui ne correspond pas à l’image de la marque
  • La marque est trop silencieuse sur les réseaux sociaux
  • Peu de réponses aux commentaires ou aux messages.

Et que trouve-t-on en haut de la liste ?

Trop de messages promotionnels !

N’oubliez pas que les réseaux sociaux doivent avant tout être utilisés pour développer une connexion avec votre public, et non pour promouvoir constamment.

Publiez d’abord et avant tout pour votre public, pas pour vous.

Je l’ai appris de Gary Vaynerchuk, un gourou des médias sociaux.

Essayez de conserver un ratio de 80 % de contenu divertissant ou éducatif par rapport à 20 % de contenu promotionnel.

Enfin, selon Buffer, les réseaux sociaux deviennent des médias pour impliquer leur communauté et développer leur image de marque plutôt que des médias de distribution.

  • Publiez directement sur votre Page le lien de votre page de destination contenant votre offre.

Education First (EF) est devenu un maître dans l’art de la promotion sur sa page Facebook.

De plus, vous avez la possibilité de gagner 2 billets de train pour Londres ou Paris !

Tout ce que vous avez à faire : commandez la brochure (gratuitement).

2) Publiez vos articles de blogs qui génèrent le plus de prospects

tiers des abonnés à ma liste de diffusion ont lu au moins un article sur mon blog et se sont inscrits par la suite. Un

J’ai l’habitude de publier mes articles sur mon Page Facebook et partagez-les sur certains groupes Facebook où je suis autorisé à le faire.

Les articles de blog génèrent des prospects tant que les informations qu’ils contiennent informent, divertissent ou apprennent quelque chose à votre public.

C’est ce que j’essaie de faire avec mes articles de blog.

J’utilise un ton amical autant que je peux.

Je vous donne de nombreux exemples en images.

Et je donne des statistiques ou des résultats d’études pour appuyer mes remarques.

Mais tout ce que je viens de vous dire est inutile si votre titre est nul.

Dans cet exemple, le titre attire suffisamment de curiosité et joue sur la peur, une émotion qui vous fait vendre (6 erreurs à ne pas commettre dans la publicité Facebook et comment les éviter).

Malheureusement, la portée organique des publications de type lien est réduite par l’algorithme de Facebook qui préfère les publications vidéo.

Si vous êtes à l’aise en vidéo, vous pouvez faire une courte vidéo (30 secondes ou 1 minute) pour faire une mini teasing de votre article de blog.

C’est ce que fait Amy Porterfield lorsqu’elle partage sur Facebook un nouvel épisode de son podcast Online Marketing Made Easy (que je recommande).

Pensez à inclure un appel à l’action dans votre publication, comme Amy l’a fait à la fin de l’annonce (c’est-à-dire cliquez ici pour écouter le podcast).

Assurez-vous également que votre élément contient de nombreux appels à l’action .

Par exemple, l’article « 6 erreurs de débutant dans la publicité Facebook (et comment les éviter) » contient au moins 5 appels à l’action pour télécharger l’un de mes guides :

  • Dans la barre latérale
  • Dans l’article via des liens texte ou une « boîte ».
  • À la fin de l’article.
  • Via une fenêtre contextuelle de sortie qui ne s’active que lorsqu’un visiteur quitte l’un de mes articles (pour ne pas ennuyer mes lecteurs ?).

Pourquoi avoir lancé autant d’appels à l’action ?

Parce que la règle 7 du marketing !

Qu’est-ce que la règle marketing de 7 ?

Il s’agit d’un vieux concept du marketing qui dit qu’un prospect doit voir ou écouter une annonce au moins 7 fois avant de passer à l’action d’acheter un produit.

Dans mon cas, mon objectif est d’avoir plus d’abonnés à ma newsletter, donc je la fais la promotion sur mon site Web autant que possible.

Certains y voient une stratégie agressive, mais vous savez quoi ?

Ça marche et ça ne fait de mal à personne !

3) Épingler un poteau

Vous connaissez sûrement cette stratégie, elle est simple, mais terriblement efficace.

Vous créez une publication sur votre page Facebook et vous l’épinglez en haut de votre page.

épinglage de vos publications est extrêmement utile pour que votre public et les nouveaux abonnés voient directement les annonces importantes concernant votre entreprise ou mettent en avant un événement. L’

Pour ce faire, choisissez une publication importante déjà présente sur votre page ou créez-en une nouvelle.

Il ne vous reste plus qu’à l’épingler en haut de votre page !

Vous pouvez faire comme Stéphane Torregrosa de Squid Impact et proposer une offre bon marché en haut de votre page :

Apprenez le référencement pour le prix d’un café en terrasse !

Très bonne prise en main.

Vous pouvez également faire en tant que Webmarketing & Co’m et épingler en haut de votre page un Live que vous avez fait.

Cet exemple est très bien fait. Vous regardez le Live, puis vous décidez de rejoindre le Club & Co.

1€ pour les 15 premiers jours, diriez-vous non à une telle offre ?

C’est à vous de faire preuve de créativité pour promouvoir votre aimant principal ou une offre bon marché !

4) Boostez la publication de votre Page

L’algorithme de Facebook peut limiter la portée de vos publications malgré tous vos efforts pour augmenter votre portée.

C’est normal.

Facebook est une entreprise et souhaite que vous deveniez un annonceur sur sa plateforme.

Alors pourquoi ne pas en profiter ?

Booster une publication est le moyen idéal pour donner plus de portée à un poste qui a bien fonctionné.

Il sera affiché à un nouveau public qui ne vous connaît pas.

Les possibilités de ciblage sont plus limitées que si vous vous rendez dans le gestionnaire de publicités, mais c’est toujours une bonne alternative si vous n’avez pas beaucoup d’expérience.

Comme dans le gestionnaire d’annonces, vous pouvez cibler vos annonces en fonction de critères tels que l’emplacement géographique, l’âge, le sexe, les centres d’intérêt, le comportement et les fans de votre Page.

Tout cela se fait en quelques clics.

Choisissez un article de blog qui génère déjà des prospects (accédez à Google Analytics pour le savoir) ou prenez un article directement avec le lien de votre aimant de prospects si vous n’avez pas de blog.

Cliquez ensuite sur « Booster la publication ».

J’ai déjà écrit un article complet pour apprendre comment booster une publication, choisir son public et son budget, aller y jeter un coup d’œil si vous voulez booster vos publications.

5) Ajoutez un bouton d’appel à l’action sur votre page Facebook

En dessous de votre photo de couverture, Facebook vous donne la possibilité d’ajouter un bouton d’appel à l’action.

C’est une technique de génération de prospects terriblement efficace, car c’est l’une des premières choses que vous voyez lorsque vous accédez à votre Page.

Ce bouton peut vous aider à diriger le trafic de votre Page vers votre site Web ou vos pages de destination.

J’ai choisi le bouton « S’inscrire » sur ma page qui redirige le trafic de ma page vers une page de destination de mon site.

Si vous êtes blogueur ou webentrepreneur, c’est cette option que je vous recommande car votre liste de diffusion est votre plus grand atout.

Pour le modifier, appuyez sur votre bouton et choisissez « bouton d’édition ».

Choisissez ce qui correspond le mieux à votre objectif pour générer des prospects.

Vous pouvez choisir un bouton pour :

  • Commencez une commande si vous offrez la possibilité de passer une commande.
  • Appelez maintenant si vous vendez par téléphone.
  • Réservez dès maintenant si vous avez un restaurant par exemple.
  • Achetez si vous avez un boutique en ligne.
  • Contactez-nous pour rediriger les utilisateurs vers un formulaire de contact sur votre site Web.
  • Regardez la vidéo si vous souhaitez que vos fans en sachent plus sur vous.
  • Inscrivez-vous pour rediriger les gens vers un formulaire de newsletter ou une page de destination comme je le fais.
  • Obtenez un devis.
  • Envoyez un message.
  • etc.

EF utilise le bouton d’appel à l’action « Contactez-nous ».

Lorsque vous cliquez sur le bouton, vous êtes redirigé vers leur page de contact.

Comme je l’ai expliqué plus haut dans cet article, EF compte beaucoup sur ses vendeurs pour vendre ses séjours linguistiques.

Il est donc logique qu’ils choisissent le bouton « Nous contacter ».

La Fnac, quant à elle, préfère que vous vous rendiez sur leur site Web pour effectuer vos achats.

6) Facebook Live, mec !

Si vous êtes à l’aise en vidéo, n’hésitez pas à faire un Facebook Live.

Facebook a introduit la possibilité de faire des Vies en 2016.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il œuvres.

Pas besoin d’aller à la télé pour être en direct. C’est désormais possible sur Facebook et à portée de main…

Selon Facebook, les utilisateurs commentent 10 fois plus une vidéo en direct que des vidéos préenregistrées.

La vidéo en direct présente d’autres avantages :

  • La portée et l’engagement organiques sont beaucoup plus importants qu’un classique de la publication  ;
  • Certains de vos fans recevront une notification vous informant que vous êtes sur Live ;
  • Vous pouvez même planifier l’événement à l’avance (pour éviter d’être seul dans Live !).

Alors oui, Live est avant tout un outil pour développer un lien avec votre public et augmenter la notoriété de votre marque.

Mais vous pouvez également l’utiliser pour générer des prospects.

C’est à vous de faire preuve de créativité.

Cédric Annecette semble en avoir fait sa spécialité…

😉

Catherine Daar fait fréquemment Facebook Lives pour engager son public… et promouvoir son aimant principal.

L’idée est de bien prendre soin de la description que vous avez mise pendant Facebook Live.

Vous pouvez toujours le modifier après la diffusion, car la publication reste dans votre fil d’actualité.

Et si vous avez un budget limité, vous pouvez reprendre cette vidéo et en faire une publicité Facebook !

7) Votre boutique

J’ai découvert cette fonctionnalité il n’y a pas longtemps.

Facebook vous donne la possibilité de créer votre boutique directement depuis votre page Facebook.

Je pense que l’idée de Facebook au début était de permettre aux sites de commerce de mettre en avant leur boutique en ligne sur leur page Facebook.

Vous pouvez en effet mettre vos produits en vente sur Facebook… ainsi que vos aimants en plomb au prix de 0,00€.

Il suffit d’être créatif.

Le gros avantage est que votre boutique apparaît juste avant vos publications (même celles épinglées).

Il est donc difficile de le rater.

Voici ce que Markeet fait sur Facebook page.

Ils ont utilisé la boutique Facebook pour consulter les abonnements à leur logiciel SaaS.

À l’extrême gauche, vous trouverez la version freemium, une version gratuite, mais qui contient moins de fonctionnalités que les versions payantes (comme le fait Spotify par exemple).

L’objectif est de permettre à quiconque de tester le produit , puis de passer à la version payante pour débloquer les fonctionnalités les plus avancées.

Gabby Bernstein, coach américaine de développement personnel, utilise également la boutique sur sa page Facebook pour promouvoir son aimant principal et ses offres payantes.

Pour créer votre propre boutique, vous pouvez lire cet article du blog de Clément Pellerin.

Il existe un tutoriel très bien expliqué pour installer une boutique sur votre page Facebook (au point 3).

CONCLUSION

Et c’est tout pour cet article !

Il n’y a pas que la publicité Facebook pour générer des prospects sur le réseau de Mark Zuckerberg.

Votre page Facebook est un excellent moyen de générer des prospects pour votre entreprise à moindre coût.

Gardez ceci à l’esprit : le but de votre page Facebook est de susciter l’engagement et de créer un aspect communautaire.

Et même si votre page Facebook peut être entièrement intégrée dans votre tunnel de conversion, son objectif principal n’est pas de trop vendre ou promouvoir vos aimants principaux.

Idéalement, faites la promotion de 20 % du temps.

Le reste du temps, engagez votre public sans rien demander en retour.

Partager 142 Tweet Enregistrer Partager 37 Buffer 6185 Partages

Découvrez les bases du marketing Facebook en 2020 pour augmenter la visibilité de votre page Facebook (même avec un petit budget).

Danilo est le fondateur de DHS Digital, une agence de publicité Facebook et Instagram qui aide les boutiques en ligne et les marques verticales DNVB (Digitally Native) à stimuler leur croissance grâce à une stratégie d’acquisition complète. Il est également le créateur de le Marketing Rendez-vous, le podcast qui veut faire de vous un meilleur marketeur et faire décoller votre acquisition de clients en ligne !

LIENS UTILES

À propos bloguer podcast

SERVICES

Agence de publicité Facebook Conseil Formations en ligne

Newsletter

Obtenez plus de 10 ressources gratuites pour apprendre le marketing numérique.

Partager :