formations en ligne gratuites


Auto entrepreneur retraité

En tant qu'auto-entrepreneur, vous payez des charges sociales dont une partie qui sert à financer votre retraite future. Mais comment se calculent les cotisations à régler ? Comment est reversée la retraite des auto-entrepreneurs ?

En tant qu'auto-entrepreneur, vous payez des charges sociales dont une partie qui sert à financer votre retraite future. Mais comment se calculent les cotisations à régler ? Comment est reversée la retraite des auto-entrepreneurs ?
 
Votre plan de formation :
 
- Les cotisations retraite de l'auto-entrepreneur
- Les modalités de validation d'un trimestre de cotisation
- Le reversement de la retraite de l'auto-entrepreneur
- Le cas particuliers des auto-entrepreneurs retraités d'une activité antérieure
 
 

 

             


Votre plan de formation :
- Les cotisations retraite de l'auto-entrepreneur
- Les modalités de validation d'un trimestre de cotisation
- Le reversement de la retraite de l'auto-entrepreneur
- Le cas particuliers des auto-entrepreneurs retraités d'une activité antérieure

 

Nombre retraités

En 2007, il y avait 15.6 millions de retraités en France

Augmentation nombre retraité

On ressent aujourd’hui les conséquences de la période du Papy boom par un vieillissement de la population et de ce fait une augmentation du nombre de retraités. La proportion de population active devient insuffisante pour financer les retraites et une activité complémentaire peut être envisagée en devenant retraité auto entrepreneur

Inquiétude sur les retraites

Une activité sous le régime retraité auto entrepreneur peut tout à fait permettre d’augmenter sa pension retraite si l’on respecte les conditions suivantes:

  • Avoir 65 ans ou 60 ans et justifier une durée d’assurance ouvrant droit à une retraite à taux plein.
  • Avoir liquidé toutes les pensions de vieillesse

Nombre retraité auto entrepreneur

22% des auto entreprises sont gérées par des retraités auto entrepreneurs (mars 2010)

 


Je suis retraité  éducation nationale, sur quel statut dois-je m’incrire ?

Question : 

Je suis retraité éducation nationale depuis septembre 2008 

Une copine qui a monté un restaurant bio veut m’employer deux jours par semaine ( ce qui fera un salaire de 100 euros par semaine: 400 par mois) 

Elle me dit que pour qu’elle n’ait pas de charge sociale et moi moins d’impôt sue ce que je vais gagner de faire les papiers pour m’inscrire en tant que auto entrepreneur retraité et que je pourrai même y déclarer les cours particuliers que je donne éventuellement 

Si c’est le cas sur quel statut dois-je m’inscrire ?

Réponse :

Lorsque vous vous déclarez en tant qu’auto entrepreneur retraité, vous devez déterminer quelle est  votre activité principale (commerçant, artisan ou prestataire autre, profession libérale). Dans votre cas l’activité de formateur ou de professeur semble être la plus pertinente si vous voulez développer plus particulièrement les cours particuliers. Vous opterez à ce moment là pour une déclaration « personne physique » début d’activité libérale.  Vous trouverez la liste des activités libérales relevant de la CIPAV ou caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance Vieillesse, notamment dans le guide de l’auto entrepreneur retraité téléchargeable sur le site www.lautoentrepreneur.fr. Vous pourrez mentionnez ensuite dans la rubrique complémentaire  d’autres activités que vous seriez susceptible d’accomplir, par exemple services à la personne et aux entreprises. Ce qui vous permettra de facturer des prestations du type services à la personne et aux entreprises même si ces prestations n’ont rien à voir avec votre activité principale déclarée.

Dans le 1er cas, celui des cours à  domicile les taux de prélèvement libératoires sont de 18,3% de charges sociales pour les prestations de service délivrées par les professionnels libéraux qui relèvent de la caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse (CIPAV) et 2,2% de charge fiscale (impôt sur le revenu si vous êtes en dessous des seuils fiscaux), soit un versement unique de 20,5% de votre Chiffre d’affaires. 

Dans le 2ème cas , celui des prestations de services autres fournies à votre amie, les taux de prélèvement libératoires sont de 21,3% de charges sociales et de 1,7% de charge fiscale (impôt sur le revenu si vous êtes en dessous des seuils fiscaux), soit un versement unique de 23% de votre Chiffre d’affaires.

PS : Dernière remarque, n’oubliez pas que c’est vous qui allez payer les charges sociales et fiscales, il faudra donc en tenir compte dans le montant que vous allez facturer . Autrement dit, si vous souhaitez obtenir un revenu net de 400€ par mois, il vous faudra facturer 508€ 25 pour prendre en compte l’impact des charges sociales. Restera à votre charge les impôts supplémentaires générés pas vos revenus additionnels (soit acquittés par prélèvement libératoire, 1,7% du CA déclaré, si votre seuil fiscal vous  permet d’en bénéficier, soit ajoutés à l’ensemble de vos revenus après abattement au titre du régime forfaire de la micro entreprise).

Auto-entrepreneur en pratique –  Yves Chabert



Haut de page